Les relations d’amour… et le couple.

Les relations d’amour… et le couple.

Bonjour à tou.te.s,

En ce moment je m’intéresse particulièrement au couple… et donc je viens de trouver mes réponses.

Combien d’entre nous cherchent à se sentir complet(e), joyeux(se), entier(e) grâce à une personne extérieure ?

Pour avoir des réponses, je me suis posé évidemment, quelques petites questions.

Je vous accompagne à aller chercher vous, en votre relation à l’autre, et voir ce qu’il y a 🙂

Toujours avec bienveillance et non jugement.

On est la meilleure personne avec qui être.

Les P’tites Questions :

1. Pourquoi vouloir être en couple ?

2. Est-ce que tu as déjà ressenti de l’amour pour toi-même ?

3. Te sens-tu légitime à être aimé(e) ?

4. Est-ce que tu te sens bien dans ton couple ?

5. Est-ce que ta relation à l’autre vous permet d’évoluer ensemble ?

6. Est-ce que tu te sens tiré(e) vers le haut avec cette personne ?

7. Sens-tu que tes besoins sont nourris dans ce couple ?

8. Nourris-tu les besoins de ta/ton partenaire ?

9. Es-tu épanoui(e), heureux(se), libre d’être qui tu as envie d’être dans ta relation ?

10. Acceptes-tu l’autre tel(le) qu’il/elle est ?

11. Te sens-tu entendu(e), écouté(e), compris(e) dans ce couple ?

12. Qu’est ce que tu aimerais apporter de plus ?

13. Que ferais-tu si tu n’étais plus avec cette personne ?

14. Qui serais-tu si tu n’étais plus avec cette personne ?

15. Pourquoi rester avec ton/ta partenaire ?

16. C’est quoi l’amour pour toi ?

17. Est-ce que tu as déjà essayé de faire un tableau avec à gauche tes envies et à droite tes besoins

Fais-le de ton côté et ton compagnon/compagne aussi, puis comparez 😉

Les 3 grands principes d’amour

Je te donne quelques définitions que j’ai découvertes il y a peu de temps.

Le  EROS

Le « je te veux », l’amour qui vient d’un manque. Le désir ardent, la flamme qui consume, consomme.

Que ce lien soit physique, philosophique ou je ne sais quoi, on parle donc ici d’un ATTACHEMENT qui sort d’on ne sait où et qui fait que l’on a envie ou besoin de cette chose/personne à n‘importe quel prix.

Ici, juste du désir. Un lien de manque.

« Je veux ça car ça va me faire du bien, je croque et je passe à autre chose même si ça va faire mal. Sinon je suis en manque… »

Le PHILOS

Un lien d’amour où je prends soin des besoins de l’autre, et l’autre prend soin de mes besoins.

Et nous apprécions cet échange, cette vie qui nous traverse, qui nous unit.

Car nous sommes des expressions de la Vie, deux êtres complets, qui ne cherchent pas à se compléter davantage.

Nous faisons ça par envie, nous avons de la joie à se nourrir et se « goûter » (clin d’oeil à Isabelle Padovani) dans cette expression de Vie.

« Je suis un être complet, et je veux exprimer cet amour dans un échange. Un lien où mes besoins sont nourris et où j’ai l’envie de nourrir les besoins de l’autre, dans le respect de mes limites saines »

Ici nous sommes dans les liens d’amitié et les liens de couple.

L’AGAPÊ

L’amour qui donne sans conditions.

Cet amour je l’ai ressenti il n’y a pas longtemps, pendant une méditation j’ai juste demandé à ressentir de la complétude.

Et j’ai ressenti cette ENERGIE d’amour, pris conscience que je suis Amour, un être complet et serein.

Pour l’instant je ressens ça dans le cercle de moi à Moi, donc par la Conscience.

De moi à l’autre, ou de moi aux autres un jour peut être, quand j’aurai réussi à aimer sans attendre de retour… ou peut être pas.

En tout cas, je sais aujourd’hui que je suis un être complet (divin) et un être conditionnel qui a des besoins (humain).

On peut ressentir plein de magnifiques émotions élevées dans ce corps, qui nous permet ensuite de les matérialiser.

Débrief

18. Dans quel genre d’amour penses-tu être ?

19. Et ton partenaire ?

20. Est-ce que ce qui est le plus précieux pour vous est nourri dans votre couple ?

Vos aspirations, vos rêves, etc…

Allons plus loin…

J’espère que vous aurez compris qu’il est important pour moi de bien parler de la même chose avec ma partenaire.

Si je suis en eros et qu’elle est en philos, ça ne va pas le faire… vous comprenez ?

Le fait est qu’aujourd’hui je sais et ressens ma complétude.

Personne ne peut me donner cette tendresse intérieure à la hauteur que je me la donne, et personne ne m’aimera moins que ce que je m’aime.

Et en même temps, j’aspire à avoir des liens d’amour (amis, parents, attachements, etc…) car je suis un être humain et que j’ai besoin de lien avec les autres.

Plus des liens par manque, mais des liens de joie, par amour, par aspiration.

Dans les relations, on est souvent dans l’attachement, dans un manque, car on n’a jamais ressenti de complétude et on la cherche à travers l’autre.

L’autre comme un outil de bien être…

Le premier lien que l’on met en place est celui avec notre mère, un lien où l’on dépend entièrement de notre mère, d’un être extérieur à nous.

Ce lien est normal pour survivre en tant que bébé, plus tard par contre, il peut mener à des liens « d’amour » qui ne sont pas forcément « sains ».

Je tenais à vous partager mes avancées sur ce sujet car nous avons tendance à cristalliser l’amour en une personne, un être privilégié. Et si cet être part, on souffre vraiment.

« Pourquoi tu pars ? Pourquoi tu m’aimes pas ? Je t’aime alors aime-moi ! »

On devient des mendiants, on quémande, on fait la manche à l’amour.

Alors qu’il y a une infinité de potentiels à ressentir l’énergie d’amour (émotion élevée) : les amis, les parents, la montagne, la passion, la musique, notre part divine, etc…

Nous la cristallisons dans une personne, et après nous ne voyons plus les liens magnifiques que nous avons avec le reste du monde.

Nous sommes dépendants car cette personne et notre besoin d’amour sont imbriqués.

Je vous propose de faire ce petit pas en arrière pour regarder toutes les sources d’énergie d’amour qui existent, retrouver tout le champ des possibles.

Pour les êtres seuls, ou qui se sentent seuls.

Juste vous partager que nous sommes des êtres de liens, que nous avons besoin de tendresse.

Si vraiment personne ne peut vous donner cette tendresse, cette douceur d’être, donnez-vous cette tendresse à vous-même par votre Conscience, en sortant du personnage.

En prenant soin de vous de l’intérieur, vous attirerez à vous des êtres qui ont envie de prendre soin de vous… c’est mathématique !

Vous pouvez ressentir votre complétude à tout moment.

Pour cela je vous propose de tourner votre attention vers l’intérieur.

Posez-vous, respirez et demandez ou mettez l’intention de ressentir de l’amour pour vous, de prendre le temps de communier avec vous-même.

Faites-vous des câlins ! Ça marche super bien.

Maintenant évitons les malentendus !

Que vous soyez en eros, philos, ou agapê, tout est autorisé sur cette planète.

Toutes ces expressions sont des expressions de la Vie. C’est ok ! 🙂

Simplement, maintenant vous savez où vous en êtes et vous pourrez ajuster votre position si besoin est.

Et tourner votre attention vers l’intérieur avant de vous porter vers l’extérieur, pour être plus complet au quotidien.

Je vous invite à simplement prendre conscience de votre amour intérieur, le partager, et être aimé(e) aussi à l’extérieur,

Je vous salue les ami.e.s !

Longue vie à vous, et je vous envoie plein de tendresse,

Théo

Laisser un commentaire